Bernardvillé, dans le canton de Barr, arrondissement de Sélestat, est un petit village près de l'Ungersberg, à côté de Reichsfeld à 340m d'altitude.

Le village c'est développé à partir de l'abbaye cistercienne  de Baumgarten fondée en 1125. Comme l'abbaye était occupée par les "Bernardins", le village a pris le nom de Bernardvillé.

Le village devint un fief des comtes d'Andlau. Il doit sa renommée à ses deux autels baroques de l'église paroissiale et surtout au pèlerinage de Baumgarten  dédié à Notre-Dame Auxiliatrice et aux xiv Saints Auxiliateurs.

La superficie du ban est de 276 ha. La forêt occupe 141 ha dont 25 ha de bois communaux. L'agriculture dispose de 104 ha dont une  bonne part est vouée à la viticulture.

La population tend à diminuer: 1851: 412 habitants - 1885: 317 habitants - 1890: 292 habitants - 1900: 286 habitants - 1936: 227 habitants - 1982: 146 habitants - 1992: 177 habitants - 2020: 233 habitants -

Le patron de la paroisse est Saint Antoine,né à Quenam (au sud du Caire) vers 255; mort dans la Thébaïde le 17 janvier 356. La biographie de Saint Athanase (v.360) le rendit célèbre. Quant à sont cochon, c'est surtout aux peintres Breughel, Jérôme Bosch, le Tintoret, Véronèse et autres, qu'il dut la célébrité.

Sainte Marie-Madeleine, celle de l'évangile, a été choisie comme deuxième patronne.Sa fête: le 22 juillet.

les noms de l'agglomération: Bernhardi Villa: XIIe siècle  - Bernharswilre: 1260 - Bernhartswilr 1276 - Bernhardsweiler 1320-

Pour distinguer le village de Bernardswiller, on écrit aujourd'hui Bernardvillé. En Alsacien Batschwiller im Loch.

Le sobriquet donné aux villageois: Rabwallerschisser. Selon l'encyclopédie d'Alsace, aussi d'Mohre (truie):

Betschwillemer Mohr het Dreck im Ohr

Het à Kojel im Sack macht quick quack quack

Het d'r Leffel vergesse Mues mit alle Heizle Fresse.

 

Armoirie de Bernardvillé.

Coupé, au premier d'argent au Tau d'azur aux branches duquel sont suspendues deux clochettes du même, au deuxième  du sinople plein (vert).

Les armes très compliquées décrites dans l'Armorial de Louis XIV ont été simplifiées, tout en maintenant l'attribut de saint Antoine, le Tau des Antonites,

Le tau est une lettre grecque qui correspond à notre T. Le tau est une figure héraldique  en forme T, qu'on appelle aussi Taf ou croix de Saint Antoine.

Les Antonins sont des religieux de l'Ordre de Saint Antoine, fondé en Dauphiné  au XIe siècle , voué au soin des malades atteints de la maladie pestilentielle nommée "le mal ardent" ou "feu de Saint-Antoine".

                                                                                                       (Extrait du livre Baumgarten de  Frère Albert MARTINY  (1920-2012)

Mairie de Bernardvillé

12 rue principale 67140 Bernardvillé

e-mail:  mairie@bernardville.fr

© 2020 by Maurer François of Site. Proudly created with Wix.com